•  


    4 commentaires
  •  

    je m'amusais à déformer cette photo

    La Vague ...

    quand l'image suivante apparaît !

     

    évidemment  ce n'est pas la vague de  Hokusai ... mais quand même ! (lol)

     

     

     

    La Vague ...

    _________________________________________________________

    « La Vague »

    Quand je pense aux représentations artistiques des vagues, il me vient aussitôt à l’esprit la magnifique « Grande vague de Kanagawa » de Hokusai de 1831, probablement l’estampe japonaise la plus célèbre. Elle est aussi connue sous le simple nom de « la Vague ».

    « La Grande Vague de Kanagawa », d’Hokusai

    C’est la première estampe de la célèbre série « Trente-six vues du mont Fuji« , connue pour deux éléments qui amorcent une sortie de l’estampe traditionnelle et qui montrent qu’Hokusai s’est inspiré de l’occident:

    - l’utilisation du bleu de Prusse, pigment importé par les Hollandais à partir de 1820,

    Les artistes appréciaient l’utilisation de cette couleur d’origine synthétique qui risquait moins de perdre son éclat avec le temps ; ils l’utilisèrent d’autant plus qu’ils étaient contraints par la censure à n’utiliser qu’un nombre restreint de couleurs et qu’ils avaient réalisé les immenses ressources qu’ils pouvaient tirer de ce seul bleu. Wikipedia

    - et l’utilisation de la perspective, occidentale jusque-là.

    L’analyse de « la Vague »

    Il y aurait beaucoup à dire sur cette estampe, mais je n’ai pas la prétention de pouvoir analyser correctement cette belle oeuvre. Simplement, elle me plaît.

    Le Mont Fuji, Fuji-san pour les japonais (« Monsieur » Fuji, si on veut le traduire) a toujours représenté un symbole de beauté, de pureté, d’impermanence: il est toujours là mais n’est jamais le même; ces multiples représentations montrent bien qu’il prend des centaines de formes selon la saison, l’heure de jour ou l’endroit d’où on l’admire.

    Les barques avec les rameurs sont aux prises d’une grosse tempête, peut-être un typhon et il semble qu’ ils aient peu de chances d’en réchapper.

    La grande vague, énorme, monstrueuse, « en cet instant, réalise une spirale parfaite dont le centre passe au centre du dessin. » (Wikipedia)

    Beaucoup d’éléments permettent d’y retrouver une image du Yin et du Yang dans toute leur complémentarité:

    Yin et Yang de « la Vague »

    C’est très intéressant de constater que les japonais « lisent » l’estampe de droite à gauche et si on renverse l’oeuvre, on constate que l’effet n’est pas du tout le même:

    English: From Image:Tsunami by hokusai 19th ce...

    La grande vague de Kanagawa,image inversée, permettant de comprendre le sens de lecture original japonais (Photo credit: Wikipedia)

                            source: fortuides.wordpress.com

        


    7 commentaires

  • 6 commentaires

  • votre commentaire

  • 4 commentaires