• J'adore les palmiers ...

     

    J'adore les palmiers ...

     

    J'adore les palmiers ...


    10 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    12 commentaires
  •                                                       Un Bisou ...

                                Amor ...

     

    Oh on nous observe

                                Amor ...

     

     


    5 commentaires
  •  

     

    Et non ce n'est pas une douceur comme les gourmands l'espéraient !


    8 commentaires
  •  

     

     

     

    Lézarder au soleil

     
     

    Cet été, on va lézarder au soleil. Un verbe forgé en 1872. Pour le lézard, il ne s'agit pas de farniente mais de survie. Le petit reptile a du mal à garder la chaleur dans son corps. Le froid l'engourdit et l'empêche de bouger. Et, dès la naissance, il est seul. Père ou mère ont disparu bien avant l'éclosion de l'oeuf. Ce qui a donné naissance à une autre expression aujourd'hui disparue, utilisée par Voltaire au XVIIIe siècle : vivre comme un lézard, totalement isolé. Il commence sa journée étendu sur un rocher ensoleillé, pour amener son corps à une température de 32 °C. Puis, il part à la recherche de nourriture : fruits, insectes ou escargots. Ceux-là ont viscéralement besoin de pluie pour fabriquer leur bave. Ils ont donc peu de chance de rencontrer un lézard.

     

    Article Le parisien


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique